Like a million bucks / Comme des millionaires…

April 1, 2010

Wednesday February 10, 2010

I woke up several times last night because of the strong winds that were shaking our house like an earthquake would! In the morning, we could see heavy gray clouds riding fast over the mountain crest, though the rest of the sky was perfectly blue.  Surprisingly the temperature was still nice.

We got picked up after breakfast to go canyoning, something I’ve always wanted to do. Well, I got to say that it is not my forte, but I am glad I did it! We saw some enchanting part of the rain forest we couldn’t have enjoyed otherwise and it was awesome to go down some 40m waterfall! Since it was only Taylor and I the whole thing was pretty fast and we hiked up the 6 waterfalls we rappelled down in no time. I leave with a nice souvenir: a bruise the size of a grapefruit on my thigh that is already turning purple!
Then off the mountain we drove, beautiful ride on a windy and very bumpy road. Every turn revealed an ever changing landscape that gently sloped down to the Pacific ocean. I’ll admit I was happy to find paved roads once we got down the hills. Temperature are significantly higher here which seems to make us more sensitive to the humidity. So much so that we look like two glistening faces!

We stopped in Jaco for lunch. A very americanized town and checked out the beach before heading down to Playa Hermosa. Playa Hermosa is more of strip of cabanas than a town. About 200m worth of housing including several hotels and restaurants. We are staying at Cabinas Castanera in a room facing the beach which we can enjoy with the door and windows open. It feels like  a million dollar place. Though the owners may not think that way; we have yet to see them smile! The dark sand beach stretches for miles on either side and we chilled under the palm trees in between swims. Playa Hermosa is a surfer’s heaven. Huge wave and tons of boarders chilling in the water waiting for the perfect one.

I watched the sunset nestled in the hammock on the porch and swung until it was too dark to read We got dinner among geckos singing away the night at Café Hermosa, a 3rd floor restaurant overlooking the beach and I almost fell asleep in the hammock when we got back!
From Costa Rica Honeymoon

Mercredi, 10 Février, 2010
Le vent était tellement violent la nuit passée que je me suis réveillée plusieurs fois car notre maison bougeait comme dans un tremblement de terre. Au matin, on pouvait voir une énorme “coulée” de nuages qui passait rapidement au dessus de la crête de la montagne. Le reste du ciel était bleu aur et la température agréable comme d’habitude. 
Un bus est venu nous chercher aprés le p’tit dèj pour aller faire du canyoning, qqch que j’ai toujours voulu faire, mais n’ai jamais eu l’occasion. Je n’y suis pas super douée, mais suis contente de l’avoir fait. On a vu une partie de la forêt que l’on aurait pas pu voir d’une autre manière. Et puis c’était pas mal de descendre une chute d’eau de 40 m ne rappel! Le tour fut assez rapide puisqu’il n’y avait que Taylor et moi et on a remonté à pied tout ce qu’on a descendu avec ses 6 chutes d’eau… Je suis reparti avec un joli souvenir: un bleu de la taille d’un pomplemousse sur la cuisse qui était déjà violet avant qu’on reprenne le bus. Joli!
On a dit au-revoir à Santa Elena, reprit la voiture et redescendu de l’autre côté de la montagne sur une route tout aussi pourrie que celle qu’on a pris en arrivant, mais avec des vues à couper le soufle. De moins en moins haute, les collines descendaient gentillement jusqu’à l’océan Pacifique que l’on pouvait déjà apercevoir. Comme d’hab, j’étais contente de me retrouver sur une route goudronnée une fois arrivé au niveau de la mer. Il faisait bien plus chaud et humide que dans les montagnes. Du coup on ruisselait et brillait comme un glaçon au soleil…

On s’est arrêté à Jaco pour manger, une ville très ricaine avec très peu de charme. Un petit tour sur la plage avant de descendre à Playa Hermosa. Playa Hermosa est un hameau d’une vingtaine de bâtiments le long de la plage au milieu de nul part; un petit bout de paradis. On a trouvé une chambre au Cabinas Castanera, d’ou on a les pieds dans le sable en ouvrant la porte. On se serait cru des millionaires…


La plage de sable noir s’allongeait à perte de vue de chaque côté et on s’est pausé sous les palmiers entre deux trempettes dans une eau à la température parfaite à mon goût. Avec ses énormes vagues Playa Hermosa est un paradis pour les surfers. Ils sont partout à attendre la prochaine vague.

Je me suis allongée dans un hamac pour regarder le coucher du soleil et me suis balancée jusqu’à ce qu’il fasse trop sombre pour lire. On a mangé au Café Hermosa, un bistro d’exterieur au 3ième étage d’un hotel avec vue splendide sur l’océan. J’ai failli m’endormir dans le hamac cette nuit là!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Old Posts

April 2010
M T W T F S S
« Mar   Jul »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930